Nouveauté : "Tourmentes et turbulences" de Sacha Stellie

sacha stellie; tourmentes et turulences; booktour; nouvelles; nouveaux auteurs; auteur bordelais; litterature

 

Chacun d'entre nous est amené à traverser des périodes de turbulences au cours de son existence. Des moments de doutes profonds, de douloureuses remises en question, d'instabilité émotionnelle perturbante, des chamboulements notoires, des bouleversements irrévocables, des transitions parfois nécessaires pour en ressortir souvent plus fort...
A travers dix récits courts, pénétrez au cœur de la vie de dix personnages singuliers, aux histoires inattendues et à l’humanité sans faux-semblant.

 

"Tourmentes et turbulences" ou l'autopsie des sentiments, une série de nouvelles incisives et bouleversantes.

 

 

Vous souhaitez écouter un extrait ?

 


Pauly est brillant mais cynique, Lola est spontanée et totalement assumée, Julot est généreux, parfois sanguin, et Vivi, la plus dévouée, manque cruellement de confiance en elle. Ensemble, ils forment un tout, une entité à part entière, incapable de fonctionner les uns sans les autres. Ensemble, ils se sentent protégés des angles saillants du monde et du malheur qui pourrait frapper encore. Ils conjuguent leur vie au présent et cultivent le passé avec application sans trop se soucier de l'avenir.
Et tout fonctionne...
Jusqu'à ce qu'une pluie d'étoiles vienne perturber leur microcosme et semer le chaos.

"La vie rayée" est un roman éclatant d'espoir qui, à travers les liens étroits de quatre personnalités bien distinctes, aborde la difficulté du deuil et de la remise en question. Une histoire vive, émouvante et pleine d'esprit qui évoque les belles rencontres fortes de changer le cours des existences.


Nova est un personnage passionné. C'est ainsi, pour tout, tout le temps. Elle ne sait pas faire autrement.
Elle ne vit que pour cela, connaitre de grandes choses, des envolées, des sauts de l'ange, des excès de fièvre, de la fureur, des bourrasques, des tourbillons, des ouragans...
C'est toute l'histoire de sa vie.
Elle ne veut vivre qu'ainsi : pied au plancher, les cheveux au vent et la tête dans les étoiles.
Alors, lorsqu'elle rencontre Antoine, aussi fantaisiste et assoiffé qu'elle, c'est l'explosion.
Leurs routes ne cesseront de se croiser sans jamais se rejoindre.
Vingt années plus tard, Antoine fixe, le rendez-vous ultime :
'Arcachon, ponton N°6, traque G, demain soir, j'y serai.'
Cette fois, il leur faudra décider et faire ce choix tant redouté.
Sans tricher.

"Le choix des tricheurs" est un roman sur les choix de vie, délicats, parfois douloureux, souvent irréversibles que chacun est amené à faire au cours de son existence.
C'est un voyage à travers deux décennies qui retrace les liens profonds et insécables qui unissent Nova, une jeune femme fragile, malicieuse et exaltée et Antoine, un homme solide, fantasque et torturé.
On se promène dans leurs secrets, leurs doutes et leurs élucubrations, on les suit dans leurs échappées belles, leurs rencontres passionnées ou manquées, leurs décisions toujours esquivées jusqu'au rendez-vous inévitable.


"Ailleurs, c'est forcément mieux"

 

Je m’appelle Charles, j’ai trente-neuf ans.
Je suis ce que certains aiment à qualifier de cynique. Un personnage outrecuidant, ostentatoire, qui fait semblant de sourire au monde, surtout aux femmes, qui a la débauche facile et le travail exigeant. J’avance ainsi dans la vie, sans encombre, avec le désavantage de ceux qui ont une belle gueule, un charisme claquant et un humour acerbe. Je suis donc aux yeux de tous ce cynique mondain qui a réussi.
En réalité, je suis tout simplement un sale type.
Un sale type brinquebalant, qui ne profite jamais de rien à cause de cette pathologie nauséabonde qui consiste à penser qu’ailleurs, c’est forcément mieux.
Un mec qui ne vit pas parce qu’il attend quelque chose qui ne vient pas sans même savoir ce que c’est. Un sinistre individu qui écrase les gens de ses lourdes convictions, de cette détestable assurance, de son désir obsessionnel de rentabilité et de son manque viscéral de disponibilité. Un personnage égocentrique qui n’éprouve de réelle affection que pour la pierre tombale de sa mère. Un pauvre drille qui aime gagner et amasser de l’argent mais que tout l’or du monde ne parviendrait pas à rendre heureux. Un sale con en somme, mais un con lucide. »

"Ailleurs, c'est forcément mieux" est la percutante introspection d’un homme qui, comme tant d’autres, s’est perdu dans une existence mal choisie, un arrogant voyage dans les noirceurs des remises en question et une claquante révolution intérieure audacieuse et perçante non sans un humour délicieux.